Rabots traditionnel taïwanais

A Taiwan, tout comme au Japon, on utilise depuis le XVème siècle jusqu'à ce jour en parallèle les rabots chinois originaux à poignée transversale et les rabots japonais importés. Cela est notamment dû au fait que Taïwan a été une province du Japon pendant un demi-siècle. Pendant ce temps, le rabot chinois original a été perfectionné et, contrairement à la tradition chinoise, est fabriqué en fer haut de gamme à deux couches en SUJ2, forgé à la main.

Rabot grattoir taïwanais
 

Rabot grattoir taïwanais

89,90 €

T.T.C. + frais de port

N° art. 703292

Sommaire

Avis d’experts - Rabots traditionnel taïwanais

Le type de rabot que nous connaissons sous le nom de » Kanna « japonais, n'a à l’origine pas été développé par les Japonais, mais par les Chinois. Au Japon, le rabot a été introduit par des commerçants chinois, probablement au cours du même siècle (vers 1450) qu'à Taiwan. Le rabot chinois d'origine était conçu pour une utilisation en position debout, et non pas pour travailler en tirant, mais en poussant à l'aide d'une poignée transversale. Les Japonais ont perfectionné le rabot au fil des ans pour l’adapter à la méthode de travail japonaise, soit en position assise. Par la suite, la méthode de travail en tirant introduite par les Japonais a également été adoptée par la Chine. Le rabot chinois d'origine est aujourd'hui devenu une forme hybride, adapté à la méthode de travail japonaise en tirant, généralement sans poignée transversale, et est équipé de fers modernes en HSS, qui ont fait leur apparition vers 1950.

Malgré la forte influence japonaise, que l'on retrouve également dans la culture moderne taiwanaise, dans l'attitude au travail et dans bien d'autres choses encore, Taiwan jouit d'une riche tradition. A Taiwan, il y a encore beaucoup de tribus indigènes qui possèdent depuis toujours de multiples cultures, surtout pour la construction de bateaux (en raison de leur emplacement sur l'île) et dans l'art de la sculpture. Vers 1900, la ville de Sanyi était déjà connue bien au-delà des frontières de Taiwan pour ses excellentes sculptures sur bois de style asiatique. La construction des temples (semblable à celle du Japon) reste encore aujourd'hui une grande tradition.

 
Rabots traditionnel taïwanais