Prix avec ou sans T.V.A. ?
Si vous ne choisissez rien, les prix seront indiqués TVA inclue.
 

Actuellement, cette information n'est disponible qu'en anglais.

Avis d’experts

Horyu-ji-Tempel bei Nara
Le temple Horyu-ji près de Nara


Au Japon, l’artisanat du bois possède une longue tradition. En 300 avant Jésus-Christ déjà, les Japonais utilisaient des outils en fer pour le travail du bois, par exemple des haches, des herminettes, des ciseaux et les prédécesseurs des rabots d’aujourd’hui. Ce n’est que peu après que l’on a utilisé les premières scies. Au cours de bientôt deux millénaires du travail sur bois, les scies originales se sont élevées jusqu’à devenir des outils très performants. Au Japon, des palais et temples impressionnants - comme le temple Horyu-ji près de Nara, édifié il y a plus de 1300 ans (cf. photo ci-dessus) - témoignent aujourd'hui encore du très haut niveau de développement de l’artisanat japonais d’autrefois.

À quoi reconnaît-on une scie japonaise originale de DICTUM ?
Das Original-Banderole
Nos scies sont identifiables au sceau DICTUM qui se trouve sur l’emballage ou sur la lame de scie.
 
Contrôle microscopique des dents Contrôle microscopique des dents
 Test de bon fonctionnement Test de bon fonctionnement
Contrôle de qualité chez DICTUM Contrôle de qualité chez DICTUM
 
Les avantages des scies japonaises :
1. Efforts de coupe réduits grâce à des lames minces Geringe Schnittkräfte durch dünne Blätter

Avec les scies conventionnelles, la coupe s'effectue en poussant. Ceci nécessite une épaisseur de lame relativement importante pour garantir une stabilité suffisante. Avec les scies japonaises par contre, la coupe s'effectue en tirant. La lame peut par conséquent être très mince car elle subit uniquement un effort de traction et ne peut pas se gauchir. Il en résulte que le trait de scie est sensiblement plus fin et que l'effort de coupe est en conséquence nettement moins important.

Votre avantage :

Travail sans effort et une moindre usure du matériel.

2. Surfaces de découpe nettes grâce aux dentures spéciales
  • Denture trapézoïdale Denture trapézoïdale

    Principalement pour les coupes perpendiculaires aux fibres. Les dents à trois tranchants avec affûtage alterné coupent les fibres comme un rasoir et assurent des surfaces très propres.

  • Denture triangulaire Dreiecksverzahnung

    Pour des découpes en longueur dans le sens des fibres. Le pas des dents varie sur la longueur de la lame pour faciliter la coupe et améliorer l'efficacité.

  • Denture universelle Universalverzahnung

    Un mélange des deux dentures mentionnées, pour des coupes précises, transversales, longitudinales et diagonales par rapport à la fibre.

Les dentures spéciales coupantes comme un rasoir produisent des surfaces nettes qui ne doivent normalement plus être retouchées avec un ciseau ou un rabot.

Résultat :
  • Vous gagnez du temps.
  • Même pas dans le bois fibreux, les bords de la découpe ne s’effilochent pas.
Votre avantage :

Les résultats du travail sont plus attrayants du point de vue visuel.

Types de scies :
  • Dozuki Dozuki

    Scie universelle avec renforcement du dos qui limite ainsi la profondeur de coupe. Pour des découpes précises et minces et de belles surfaces.

  • Kataba Kataba

    La Kataba est une scie robuste sans renforcement du dos pour des découpes profondes, longues et des coupes à ras.

  • Ryoba Ryoba

    La lame est dentée sur les deux faces, denture trapézoïdale sur une face, denture triangulaire sur l'autre. Vous avez donc toujours la denture optimale à portée de main, pour des découpes transversales ou longitudinales par rapport à la fibre.

 
Avis d'experts
  • Technique de sciage

    Effectuez des courses régulières et en douceur, sur environ les 2/3 de la longueur de la lame. La scie »mord« d'elle-même grâce à son poids propre et sa denture. Plus l'effort exercé est faible, meilleur sera en général le résultat de la coupe. Changez l’angle d'inclinaison de la scie pendant la coupe (progression de la coupe en forme d’arc). La performance de coupe s’améliore et les dents restent libres.

  • La découpe

    Pour la fabrication de tenons ou de queues d'aronde, sciez d’abord avec un petit angle en suivant le marquage, puis basculez la scie de plus en plus en position perpendiculaire et sciez jusqu’au bout.

  • Traçage

    Pour des découpes précises, marquez avec un couteau à tracer plutôt qu’avec un crayon. Placez la scie de telle sorte que la ligne reste encore tout juste visible.

  • Quelle taille de scie choisir ?

    Règle d'or : La longueur de la lame doit être au moins du double de la longueur de coupe (épaisseur de la pièce).

  • Vibrations

    Si la scie ne travaille pas sans à-coups, changez l’angle d’inclinaison (20-90°) par rapport à la pièce. Assurez-vous que la pièce repose sur une base stable ou bien qu’elle est serrée sans pouvoir vibrer.

  • Commencer la découpe Ansägen

    Commencez la découpe avec l'arrière de la lame (proche de la poignée) et guidez-la avec l’ongle du pouce. Commencez par de petits mouvements.

  • Guidage centrique Zentrische Führung

    Guidez la scie de façon symétrique au champ visuel, pour que le marquage reste visible pour les deux yeux.

  • Sciage à deux mains Beidhändiges Sägen

    Pour les ouvrages de plus grande taille nous recommandons de scier à deux mains, la main tirante (droite) restant à l’arrière de la poignée, la main guidante (gauche) proche du tenon.

  • Coupes dans le sens du fil (tronçonnage) Auftrennschnitte

    Pour les coupes dans le sens du fil, un petit coin positionné dans le trait de scie évite un blocage de la lame et facilite le sciage.

  • Coupes transversales (délignage) Ablängschnitte

    Le guidage et la précision de la coupe s’améliorent si l’on scie des deux côtés, surtout pour les pièces de grande section.

 
Quelle scie choisir ?

Nous avons distingué entre la forme (Dozuki, Kataba, Ryoba, scie pliante), l’usage prévu (bois, matériaux en panneaux, plastique, métal) et la direction de coupe (transversale, longitudinale ou en diagonale), mais il y a encore trois facteurs qui sont importants pour la sélection de la bonne scie.

Ces traits distinctifs sont :

  • Epaisseur de lame
  • Avoyage
  • Pas des dents
Fonction et explication des termes :
normale Sägen
Scies traditionnelles
Silky- und Deluxe-Sägen
Scies Silky et Scies Deluxe
Einfache Sägekorrektur
Correction de la direction de coupe facile
Schwierige Sägekorrektur
Correction de la direction de coupe difficile
 
  • Epaisseur de lame

    Plus la lame est mince, plus la coupe est rapide et facile. Avec les scies japonaises, la coupe s'effectue en tirant, la lame peut par conséquent être plus mince que celle des scies classiques car elle subit une tension de traction.

    Pour presque toutes les scies, l’épaisseur de la lame est constante du dos jusqu'à proximité de la denture. Les scies de Silky et les scies fabriquées à la main sont des exceptions. Sur ces modèles, on ne peut mesurer la véritable épaisseur de la lame qu’au niveau du dos, étant donné qu’ils possèdent une rectification concave.

  • Avoyage

    L’avoyage influe sur la possibilité de corriger la coupe, la finesse des surfaces de coupe et la force appliquée.

    L’expression » avoyage « désigne le pliage des dents de scie en alternance vers la gauche et vers la droite. L’endroit où l’on mesure l’avoyage n’est pourtant pas fixé de manière uniforme. Pour une compréhension plus aisée, nous indiquons l’épaisseur de la lame de scie près de la denture sous la dénomination » Avoyage «. Cette mesure correspond également à la largeur du trait de scie. En général, toutes les lames sont avoyées, à l'exception des scies Silky et des scies à chevilles. L’avoyage des dents a pour effet que la lame coupe » librement « et qu’elle ne touche pas le trait avec toute sa surface. Sans cela, il y aurait trop de frottements, et la force appliquée devrait par conséquent être beaucoup plus grande. Dans le cas des scies Silky et des scies fabriquées à la main, les lames sont soigneusement détalonnées sur toute la largeur ce qui permet des surfaces de coupe extrêmement nettes et une faible largeur du trait de scie.

    Important :

    Avoyage déduction faite de l’épaisseur de la lame = valeur entre 0,15 et 0,35 mm

    • Correction facile de la direction de coupe
    • Un peu moins de force appliquée

    Avoyage déduction faite de l’épaisseur de la lame = valeur entre 0,1 et 0,15 mm

    • La scie coupe en ligne droite sans correction de la direction de coupe
    • Surfaces de coupe très propres
  • Pas de dents

    Le pas de la denture permet de connaître la vitesse de coupe (avance) et la netteté de la surface de coupe.

    Un grand pas de dent permet une meilleure évacuation de la saignée, la scie coupe plus rapidement. Un grand pas de dent génère cependant une surface de coupe plus grossière, parce qu’il n’y a qu’un petit nombre de dents qui coupent. Un petit pas de dent permet les surfaces de coupe les plus nettes, parce qu’il y a beaucoup de dents qui coupent. Mais les dents sont plus petites, ne coupent pas aussi profondément à chaque course et ne permettent qu’une moindre évacuation de la saignée.

    Résumé :

    Pas de denture entre 1,5 et 3,5 mm (denture trapézoïdale et denture universelle)

    Pas de denture entre 4 et 5 mm (denture triangulaire)

    • Coupes rapides
    • Surface de coupe un peu plus grossière

    Pas de denture entre 1 et 1,5 mm (denture trapézoïdale et denture universelle)

    Pas de denture entre 3 et 4 mm (denture triangulaire)

    • Coupes extrêmement propres
    • Performance de coupe un peu plus faible (avance)

    On mesure le pas de denture d’une pointe de dent à l’autre. Dans le catalogue, cette mesure est indiquée après la denture (p. ex. » Denture trapézoïdale 1,5 mm «).

Derniers articles consultés