Prix avec ou sans T.V.A. ?
Si vous ne choisissez rien, les prix seront indiqués TVA inclue.
 

Histoire de l'entreprise

Catalogue Herdim

Lorsque nous regardons en arrière : Dans la première moitié du XIXe siècle, une petite ville de Saxe est devenue une métropole de la facture instrumentale artisanale. À Markneukirchen, en 1848, "l'année de la Révolution", le facteur d'instruments à vent, Johann Friedrich Dick a fondé une entreprise pour la production et la commercialisation d'instruments de musique, de composants et d'outils spécialisés. Grâce à la forte demande pour des instruments d'orchestre, en particulier dans le "Nouveau Monde", son fils, Heinrich Adolph, développa rapidement l'exportation. Lorsqu'au début du XXe siècle, il transmit l'entreprise à son fils, Heinrich Hermann, Markneukirchen s'était fait une place confortable parmi les villes allemandes à rayonnement commercial mondial. Sous le nom de marque Herdim (Hermann Dick Markneukirchen), l'entreprise, pensant au niveau mondial, publia des catalogues multilingues et entretint des relations commerciales dans le monde entier.

La rupture advint avec la 2nde guerre mondiale et l'occupation communiste qui s'ensuivit, rendant impossible le commerce libre. C'est pourquoi son fils, Günther Dick, partit en 1948 s'établir dans la région natale de sa femme, dans la ville de Basse-Bavière de Metten où il recommença "de zéro" avec une petite entreprise de production et de commercialisation d'accessoires musicaux et d'outils spécialisés.

Ce sont une fois de plus ses bons contacts internationaux qui ont donné à son fils Heinrich une idée commerciale révolutionnaire aux débuts des années 80 : Durant ses voyages au Japon, il porta son attention sur les exceptionnels outils à bois, en particuliers sur les scies et les meules. Une qualité qui existe dans la discipline reine de l'artisanat du bois est aussi fortement appréciée pour tous les autres travaux du bois, professionnels ou amateurs. Et c'est ainsi que la clientèle de l'outil fin japonais s'est élargie comme une trainée de poudre, du menuisier jusqu'au facteur de piano. Le frère d'Heinrick Dick, l'ingénieur Rudolf Dick, partit avec lui dans l'aventure et ensemble, durant les 20 dernières années, ils firent du nom de DICK la quintessence même d'un outil exceptionnel.

Il fut rapidement établi pour tout un chacun que l'art japonais de la forge n'était pas exceptionnel que pour les ciseaux et gouges, mais aussi pour les outils de coupes en cuisine. Ainsi, DICK fut la première entreprise à importer en Allemagne les outils et couteaux japonais de grande qualité.

Depuis 2005, dans le cadre d'un plan de succession, Petra Steinberger mène, avec une équipe hautement motivée, l'entreprise qui porte un nouveau nom depuis mai 2011 : DICTUM.

DICTUM gère ensemble les deux marques DICK et HERDIM. DICK est toujours la marque des outils et HERDIM celle des produits pour la facture instrumentale.

Derniers articles consultés